Les sociétés LinkedIn France et Ireland sont condamnées à verser 15 000 € à la société Colink’in au titre des frais engagées pour sa défense dans l’action en contrefaçon de marque, par un arrêt de la cour d’appel de Paris du 5 février 2016. La cour a considéré que le consommateur ne pouvait pas se méprendre sur l’origine respective des produits et services des deux parties, après avoir procédé à une analyse des éléments de différenciation liés à la construction, la prononciation et la perception des signes opposés. Elle a notamment étudié la prononciation du terme Linkedin pour voir s’il n’existait un risque de confusion des deux signes, pour conclure que les facteurs de rapprochement phonétiques se révèlent, sinon inexistants, à tout le moins ténus.

En savoir plus sur: http://www.legalis.net/spip.php?page=breves-article&id_article=4910

Legalis

CoLink’In ne contrefait pas la marque LinkedIn

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :